Spécialité : Technique de laboratoire & d’analyse médicale

Cette formation vise à former des cadres à même de détecter par des examens en laboratoire, les différentes pathologies pouvant affecter le corps humains.

  • Compétences génériques
    • Réceptionner et contrôler le prélèvement biologique et consigner la date, l’heure de prélèvement, les coordonnées du patient, etc. ;
    • Préparer les analyseurs, les réactifs et l’échantillon biologique (fractionnement, répartition selon le type d’analyse) ;
    • Procéder au traitement de l’échantillon par centrifugation, dilution, chauffage, et surveiller le déroulement de l’analyse et consigner les données ;
    • Comparer les résultats de l’analyse aux résultats antérieurs, aux valeurs minimales, maximales et établir le compte-rendu ;
    • Suivre l’état des stocks des consommables, établir les commandes de réapprovisionnement et effectuer le rangement du matériel selon leur date de validité et leurs conditions de conservation ;
    • Vérifier le fonctionnement des analyseurs, actualiser le registre de maintenance et informer en cas de dysfonctionnement ;
    • Désinfecter, décontaminer, ranger le poste de travail et le matériel ;
    • Procéder à l’évacuation et à destruction des déchets.
  • Compétences spécifiques
    • Effectuer des analyses biologiques sur les prélèvements du sang, des sécrétions, des tissus, des urines, des selles, etc ;
    • Réaliser les analyses de biologie en anatomo-cytopathologie, en bactériologie, en Biochimie, en Parasitologie, en hématologie, en immunologie / Sérologie, en virologie ;
    • Vérifier les conditions de faisabilité d’un prélèvement biologique et informer le patient sur son déroulement ;
    • Effectuer un prélèvement sanguin, surveiller les réactions du patient et intervenir selon la nécessité ;
    • Gérer le stock des produits sanguins labiles d’un établissement et approvisionner les unités de soins ;
    • Mener les actions de formation au sein d’un organisme.
  • Fonction publique ;
  • Hôpitaux et cliniques privées ;
  • ONG (Organisations Non Gouvernementales) ;
  • Auto-emploi ;
  • Secteur agroalimentaire ;
  • Médecine du travail ;
  • Recherche et formation.